LAURIE FREISSES

Contactez-moi : 06 51 31 76 38

Je suis psychologue Clinicienne, et titulaire d’un master professionnel en psychologie Clinique.

De ma pratique Clinique naissante…

Ma pratique clinique est née de ma rencontre avec des personnes en grandes souffrances psychologiques, au Centre hospitalier spécialisé de Montperrin ( Aix-en-Provence). A l’écoute de ces personnes, j’ai pu saisir l’importance de travailler avec leurs particularités, leurs singularités.
Ma pratique s’est enrichie au fil des rencontres (enfants, adolescents, adultes), elle s’est confrontée à d’autres , réinventée souvent.
Je travaille avec les concepts de la psychanalyse que j’ai découverts lors de mon cursus universitaire et à travers mon cheminement personnel. La psychanalyse suppose que tout sujet est porteur d’un désir et qu’il livre, grâce à la parole et au langage, quelque chose de lui. L’entretien permet de travailler ce rapport du sujet au langage.
Recevoir une personne, accueillir ses difficultés n’est pas sans effets sur le psychologue. C’est pourquoi je vais régulièrement parler de ma pratique auprès d’un autre psychologue qui supervise mon travail.
Pour continuer à réfléchir et à me questionner, je participe à une formation à l’Antenne Clinique de Gap, initiée par des enseignants-psychanalystes.

A un cheminement individuel…

Je vous accueille dans un lieu neutre et confidentiel, qui autorise la personne à parler d’elle.
De nombreuses et multiples raisons amènent des personnes à consulter un psychologue, à l’occasion d’une période difficile de leur vie ou celle d’un proche ; il s’agit le plus souvent d’une souffrance, difficulté dont on ne peut plus faire l’économie.
Faire le premiers pas, venir parler de ses difficultés est déjà en soi, un début de travail.
Le premier rendez-vous est important puisqu’il permet de se rencontrer, et de comprendre ce qui vous amène, prendre en compte votre demande.
Au fil des séances, dans une relation de confiance, le sujet dit et s’entend dire quelque chose de ses difficultés.
C’est dans cette relation tout à fait particulière, que peut se questionner ses représentations, croyances, certitudes qui jusque là nous ont fait tenir. Je facilite ce travail là par mes relances, questions, interprétations.
Chacun, à sa manière peut trouver sa propre réponse face à ses difficultés.

Faire un travail psychologique pour :

Parler de soi
Se questionner
Se découvrir
Prendre ou reprendre confiance en soi
Se positionner dans sa vie

À un cheminement collectif…

Au sein de l’association PluriELLE, je travaille auprès des professionnelles de la petite enfance en faisant de l’analyse de pratique professionnelle.
Il nous arrive à tous de faire l’expérience au travail d’une situation qui nous échappe, nous questionne, nous bloque.
L’analyse de pratique professionnelle est un temps et un espace de parole confidentiel ; une personne du groupe prend la parole pour parler d’une situation qui l’interroge, l’interpelle dans son travail.
A l’écoute de son témoignage, les autres personnes interrogent, réagissent, partagent aussi de leur expérience.
A travers ma présence, le cadre que j’instaure, mon questionnement, je facilite une mise au travail autour d’une difficulté rencontrée.
L’analyse de pratique professionnelle est un travail enrichissant et intéressant car il permet aux professionnelles de se retrouver pour parler ensemble de leur travail, il permet de confronter sa pratique à d’autres et de se positionner différemment face à une difficulté.

Parler de soi, du travail, de soi au travail, bref faire un travail sur soi !

Au sein de l’association PluriELLE, je travaille avec Madame PEREZ autour des questions liées au travail en proposant un parcours qui allie le conseil en orientation et le soutien psychologique.

Le choix d’un métier et l’investissement que chacun met au travail est une histoire singulière.
Le travail peut être une source d’épanouissement comme générer des difficultés, des angoisses, des conflits.
Les exigences actuelles du travail peuvent mettre à mal notre personne, entamer notre santé physique et psychologique.
S’il semble difficile d’avoir une prise sur les nouvelles organisations du travail, on ne peut ignorer la souffrance qui en résulte.
La souffrance se manifeste physiquement et psychiquement, elle peut avoir des conséquences tragiques.
Chacun à sa manière, avec son vécu, cherche des solutions pour résister, atténuer cette souffrance.
Nous accueillons les personnes dans un espace neutre d’écoute et de parole, qui autorise le sujet à parler de lui et de ses difficultés au travail.
Nous proposons de déplier finement leur parcours scolaire, de formation, professionnel tout en les mettant en relation avec leur parcours personnel.
En réélaborant son histoire, chaque personne peut mettre en questionnement des événements de vie et prendre ainsi de la distance par rapport à ses difficultés.
C’est en mettant au travail ce qui a déterminé ses choix, en se découvrant, que la personne ne reste pas figée dans une position et peut s’ouvrir à de nouvelles perspectives.
Nous proposons une démarche qui a du sens : un nombre limité de séances afin de permettre à la personne de s’inscrire dans une dynamique temporelle et de rester sur la thématique du travail et des rendez-vous en alternance, afin de lui permettre de faire des liens entre le professionnel et le personnel, tout en le travaillant individuellement avec deux professionnelles de fonctions différentes .
Il s’agit bien au travers de ce parcours, de soutenir une mise au travail tant professionnelle que personnelle afin de permettre à la personne d’échafauder un nouveau projet, une réponse singulière à sa souffrance.

Partage d’expériences

Au sein de l’association PluriELLE, je partage mon expérience par le biais de formations avec d’autres professionnelles où toutes personnes qui en font la demande.