L’instant Psy

Quelle est la différence entre psychiatre -psychothérapeute- psychanalyste ?

Le psychiatre est un médecin spécialisé, il effectue 10 ans d’études ; à ce titre il a la possibilité de prescrire des médicaments. Le médecin psychiatre reçoit des adultes, adolescents en grande difficulté, il peut être amené à diagnostiquer, traiter des maladies mentales et psychiques. Il a une approche plus médicalisée de la maladie ; néanmoins il peut être formé à d’autres approches thérapeutiques comme la psychanalyse, les thérapies brèves… Pour les enfants, on parle de pédopsychiatre.

Le psychothérapeute suit une formation théorique dans l’approche de son choix, il peut compléter sa formation en faisant lui-même l’expérience de cette thérapie. La formation est plus ou moins longue. Depuis la loi du 10 Août 2011, le psychothérapeute a un titre professionnel protégé. Le décret du 7 mai 2012 reconnaît les acquis de l’expérience. Un psychothérapeute peut exercer seul sans être psychologue.

Le psychanalyste fait une analyse personnelle (généralement entre 5 et 10 ans), il suit aussi un enseignement théorique approfondi. Il reçoit ses analysants sous le contrôle d’une supervision. Le passage d’analysant à analyste s’effectue suivant une démarche propre à chaque école psychanalytique.

Comment devient-on psychologue ?

Le psychologue fait 5 ans d’études à l’Université ou à l’école des psychologues praticiens. Titulaire d’une licence générale de psychologie, il choisit ensuite une spécialité en Master. Il existe plusieurs spécialités : psychologie clinique, psychologie du développement, psychologie cognitive, psychologie de la santé, psychologie sociale, neuropsychologie…

Jusqu’en Licence ( Bac +3 ), le futur psychologue étudie toutes les spécialités, il acquiert de solides bases de connaissance. En master, il choisit la spécialité qui l’intéresse et fait des stages ( 500 h), obligatoires pour l’obtention du titre.

Dans les textes…

Le titre de psychologue est protégé par la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 qui réglemente son usage.
Depuis la loi n°2002-303 du 4 mars 2002, chaque psychologue est tenu de faire enregistrer auprès de l’ARS ( Agence Régionale de la Santé) de son département, ses diplômes. L’ARS lui délivre alors un numéro ADELI qui sert de référencement pour les professionnels de la santé, du social et des usagers des titres professionnels du secteur sanitaire.
Il existe un code de déontologie (1996) qui réglemente la fonction, la mission du psychologue. De nombreuses organisations, associations, syndicats ont travaillé pour réviser ce code (2012) et œuvrent pour la reconnaissance d’une valeur juridique.

Qu’est que la psychologie Clinique ?

Le terme de Clinique veut dire en grec « s’incliner au dessus du lit ». Il s’agit de la posture du médecin qui se penche sur le lit du malade pour le soigner.

Pour le psychologue Clinicien, il ne s’agit pas de se pencher sur le lit du malade mais d’adopter une position particulière à l’autre, qui prend en compte sa parole et sa reconnaissance. La psychologie clinique étudie l’individu dans sa singularité.

Le psychologue Clinicien peut travailler dans des lieux divers : à l’hôpital, en centre médico-psychologique, dans une association, dans une clinique, en prison, en foyer, à son compte…